Les RTT

Il y a réduction du temps de travail (RTT) lorsqu’il a été négocié par convention ou accord que la durée hebdomadaire de travail dans l’entreprise était supérieure à la durée légale de 35 heures pour un salarié. En effet, comme la durée du travail est dérogatoire, les heures effectuées jusqu’à la 39ème heure ne donnent pas lieu au paiement d’heures supplémentaires mais permettent d’acquérir des jours de repos supplémentaires. Ces jours de RTT sont tous rémunérés.

Il existe deux méthodes pour calculer les jours de RTT :

  • Le calcul en réel qui tient compte de chaque heure supplémentaire travaillée.
  • Le calcul forfaitaire qui attribue un nombre de jours défini sur une année de travail.

La méthode de calcul des jours de RTT choisie par une entreprise doit impérativement être mentionnée dans la convention collective.

Et sur PayFit ?

Sur PayFit, lorsque le temps de travail hebdomadaire est supérieure à 35h, il faut indiquer si le contrat prévoit des heures supplémentaires et / ou des jours de RTT. Pour indiquer cela il vous suffit d’aller sur l’onglet Employés →  Contrat →  Temps de travail et rémunération.

 

 

Lorsque vous cliquez et indiquez que la durée de travail hebdomadaire sera supérieure à 35h, il faudra choisir lors de l’étape suivante comment vous souhaitez transformer cela : en heures supplémentaires et / ou en jours de RTT. Si vous choisissez “jours de RTT” , il faudra indiquer si le décompte des jours de RTT se fait mensuellement ou annuellement.

 

 

Il est ensuite possible pour le salarié de faire une demande de RTT depuis son espace PayFit personnel en indiquant la date de début et la date de fin du congé.

 

 

L’employeur peut aussi ajouter une journée de RTT à un salarié depuis l’onglet Employé → Congés et absences → Poser un RTT en indiquant la date de début et la date de fin du congé. Le congé sera ensuite indiqué sur le calendrier mais n’aura aucune incidence sur la rémunération du salarié.

 

Pas encore inscrit ? Découvrez PayFit gratuitement !